Le sari

SariS’il est un moyen féminin et original de découvrir une culture, la mode est mon préféré. Quand on parle de mode indienne, c’est évidemment le sari qui vient à l’esprit. Il y a d’abord les couleurs chatoyantes qui attirent votre regard, puis l’harmonie du drapé qui met en valeur les formes sans jamais les dévoiler et enfin le petit détail qui révèle toute la recherche dans l’habillement, un pli brodé, un dos décolleté ou des bracelets accordés à la couleur du tissu.

Les indiennes, peu importe leur rang social, sont des princesses mettant en avant leur féminité avec une simplicité et une pudeur qui ont de quoi faire réfléchir bon nombre d’occidentales. Car derrière ce simple morceau de tissu, c’est toute l’Inde qui se raconte.

Le sari est un emblème de la culture indienne. Il est même conté dans un passage du Mahabharata. Cette histoire vieille de 5000 ans raconte comment Draupadi, que son adorable mari avait mis en jeu et perdue lors d’une partie de Parcheesi, préserva sa virginité malgré les tentatives de Shakuni pour la déshabiller. Ce dernier avait beau tirer sur le sari pour dévêtir Draupadi, le tissu s’allongeait sans fin et permis à la belle de garder sa dignité.

L’Inde possède multiples facettes, il en est de même pour le drapé du sari, on récence pas moins de 80 manières différentes de le porter. Les plus connues sont le style Nivi, sari enroulé en spirale du bas vers le haut avec des plis sur le devant. Le style Dhoti caractéristiques des femmes brahmanes du sud de l’Inde, le sari est passé entre les jambes dès le début  puis enroulé en spirale autour du corps. Le style Veshti qui ne couvre que le bas du corps.

En fait, les différents styles de sari correspondent à des appartenances ethniques, ils permettent d’identifier de quelle famille ou de quelle caste la personne est issue.  La taille du sari renseigne également sur la femme qui le porte. Ainsi une femme qui n’est pas mariée ne peut porter un sari de neuf yards car ce dernier est réservé aux mariages et aux cérémonies très importantes. De même le niveau du ventre ou passe la bordure du tissu change si vous êtes jeune fille, femme enceinte, mère ou veuve.

Pour ceux et celles qui seraient tentés de dire que le sari est démodé et caractéristique d’un pays qui refuse la modernité, je ne saurais que trop vous recommander les collections magnifiques des stylistes indiens qui rivalisent de talent pour adapter le sari à la mode contemporaine. Les actrices indiennes comme Aishwarya RAI et Deepika Padukone ont fait sensation lors d’événements internationaux prestigieux comme le festival de Cannes, en apparaissant habillées en sari.

Enfin je confluerai sur la réponse qu’un ami m’a faite le premier jour où j’ai porté un sari. Je m’étonnais que les indiens me regardent encore plus que les jours ou je portais mes habits (moulants) européens. Il m’a répondu  » les indiens savent lire les formes des femmes lorsqu’elles portent un sari, ils savent également comment le dénouer … »

Marie Forchini