Agences de voyage

Agences testées par les francophones de Chennai

  • Milesworth Travel

Inde, Asie, Afrique, Moyen Orient

RM Towers, No.108, Chamiers Rd, Nandanam
Tél. : 044 2432 0522 / 2433 8665
Email : holidays@milesworth.com
http://www.milesworth.com/

  • Pegasus Travels

Inde, Asie, Afrique, Europe

Flat no 1-A DEV Apartments, First Floor
Door no. 4/16, First Main Road, Kasturba Nagar, Adyar
Tél. : 044 2440 1526/27/28
Email : pegasustravels@hotmail.com

First Floor, Elcanso Buildings, 10, Casa Major Road, Egmore
Tél. : 044 2819 2630/31/32/33/34/35
Email : pegtour1990@gmail.com

http://www.pegasustravels.in/

  • Esoteric Travels (agence francophone)

Inde du Sud

2/146 Cholamandal Artist Village
Injambakkam
Tél.: 94 44 04 82 72
Email : sanjay@esoterictravels.com
http://www.esoterictravels.com/home/

  • Shanti Travels (agence francophone)

Inde, Asie

No 13, Romain Rolland Street, White Town, Pondichéry
Tél : 0413 421 0401
Email : contact@shantitravel.com
http://www.shantitravel.com/

  •  Shivalik Holidays (agence francophone)

Inde du Nord

110-HOG Market, Rajendra Place, New Delhi
Tél. : 93 50 03 58 79 / 011 257 29 037
Email : info@indevoyagerajasthan.com / arvindk90@yahoo.co.in
http://www.indevoyagerajasthan.com/

Namasté Voyages (agence francophone)

Inde, Népal, Bhoutan

I – Block 28 G/F South City ~ 2.
Gurgaon – 122001 Haryana
Email : annemarie.chatenoud@wanadoo.fr / namaste@namastevoyages.com / binay@namastevoyages.com
Tél. : 0124 221 93 30 / 0124 221 93 31 / 0124 436 13 30
http://www.namastevoyages.com/fr/home.php

Sri Lanka Evasion (agence francophone)

Sri Lanka

No 53, Leyn Baan Street, Galle Fort, Sri Lanka
Tél. Virginie : 0094 775 26 85 54
Email : contact@srilankaevasion.com
http://srilankaevasion.com/index.html

Chaminda Padmaperuma (Tour organizer)

Sri Lanka

19/1, Paththini Road, Padukka, Sri Lanka
Tél. : +94 777 95 11 93 / +94 716 89 13 99
Email : chaminda6775@gmail.com

Ajanta et Ellora

Voyages, Voyages…

Les deux joyaux archéologiques du Maharashtra : Ajanta et Ellora

Avant de vivre en Inde, combien de personnes peuvent dire qu’elles connaissaient ces deux noms… Et pourtant, c’est une belle destination pour un grand week-end de quatre jours. Un jour pour le voyage aller, un jour à Ajanta, un autre jour pour Ellora/Daulatabad et le quatrième pour du farniente à l’hôtel. Il est aussi possible de repartir le troisième jour après la visite d’Ellora. Attention aux jours de fermeture différents des deux sites !

Vous prenez l’avion vers 9h00 le matin à Chennai en direction de Mumbai et ensuite vous attrapez un vol Mumbai/Aurangabad (55 mn). Vous devriez être à votre hôtel dans l’après-midi si tout va bien ! Bien sûr, c’est sans compter les retards d’avion ! Au pire, vous y serez dans la soirée. L’idéal est de prendre des valises que vous gardez en cabine, ce qui peut éviter bien des désagréments en cas de correspondance un peu juste à Mumbai !

Aurangabad, ville du Maharashtra, a pour principal intérêt de disposer de bons hôtels et de se situer à 107 km (env. deux heures de route en voiture) d’Ajanta d’une part et à 30 km d’Ellora. Sur la route d’Ellora, vous pourrez visiter la forteresse de Daulatabad le matin ou le soir en rentrant. Si vous n’avez pas encore vu le Taj Mahal d’Agra ou bien si vous êtes curieux, vous pouvez voir sa pâle réplique à Aurangabad.

On cultive le coton dans cette région. Depuis le XIIIème  siècle, des générations de tisserands se transmettent la technique de tissage de l’himroo, un mélange de soie et de coton, parfois rehaussé de fils d’or ou d’argent, avec des motifs floraux ou géométriques traditionnels.

Cet article est juste une entrée en matière pour vous inspirer, toutes les infos sont sur les guides ou internet. Ces lieux sont magnifiques et à voir absolument d’autant que malheureusement ils se dégradent assez vite…

Détails pratiques

Ajanta : Si l’on visite en période de mousson, on profite de splendides cascades. En hiver, la végétation est sèche mais la température idéale pour visiter… Ensuite, à partir de mai, il fait chaud !

Fermé le lundi. Ouvert de 9h00 à 17h00. Pour profiter d’une belle lumière, il faut arriver à l’ouverture ! Prévoir au minimum trois heures de visite. Le petit chemin qui descend dans la vallée et remonte sur la colline en face est sympa à faire.

Les voitures s’arrêtent à 4 km du site et on prend le bus du site pour monter (25 RS ticket aller/retour).

Les flashs et les trépieds d’appareil-photo sont non autorisés. Les grottes sont artistiquement éclairées mais vous pouvez apporter une lampe torche.

Ellora : Les grottes sont assez éloignées les unes des autres, on peut se déplacer en voiture ou rickshaws.

Fermé le mardi. Ouvert de 6h00 à 18h00.
Flashs possibles dans certaines grottes.

Sur les deux sites, vous avez des guides sur place…

Hôtels testés et approuvés à Aurangabad :

Lemon Tree : Belle piscine et bon restaurant thai.

Vivanta by Taj : Belle et grande piscine, jardin un peu bruyant car près de la route et des constructions. Bon restaurant chinois.

Christine V. (article et photos)

Ajanta :

Les grottes bouddhiques d’Ajanta, au nombre de 30, sont les plus anciennes et furent taillées à flanc de falaise, à même la roche sur 8 siècles à partir du 2ème siècle av. J-C. Cinq sont des chaitya – grihas et le reste des monastères. Elles ont été redécouvertes par les Anglais en 1819, après 1000 ans d’abandon. Eblouissantes par la finesse de leurs sculptures et de leurs peintures, elles illustrent les vies antérieures du Bouddha. Les fresques bouddhistes qui ornent les parois sont peintes en couleurs à la détrempe et on dit qu’elles comptent parmi les plus belles de l’art bouddhique !

Ajanta  Ajanta1

Ellora :

Les grottes d’Ellora sont peut-être la preuve que les religions peuvent cohabiter ensemble en Inde ! En effet, creusé dans une falaise sur plus de 2 km, le site compte 12 grottes bouddhiques réalisées de 600 à 800, 17 grottes hindoues principalement dédiées à Shiva (de 600 à 900) et 5 grottes jaïns (de 800 à 1000) soit cinq siècles d’histoire religieuse.  La plus importante, la plus grande structure monolithique du monde, est le temple de Kailasha, le nom de la montagne où réside Shiva dans l’Himalaya. Il a fallu près de 150 années pour sa construction à partir d’un seul bloc de roche !

elora  elora1

Escapade à Tokyo par Aurelie Marsan

Japon

Bride

Escapade à Tokyo

Besoin de dépaysement ? Tokyo est la destination idéale pour changer d’air et passer des vacances inoubliables. Que l’on soit amateur de sushi, accro au shopping, passionné de manga ou bien amoureux de la nature, cette métropole aux multiples facettes ne manquera pas de vous plaire.  Des temples traditionnels en passant par la culture pop japonaise, cette ville nous transporte à travers le temps.  Ce qui rend un séjour à Tokyo mémorable, ce sont aussi ses habitants : les tokyoïtes d’une politesse incroyable sont toujours prêts à vous rendre service. Tokyo est aussi une ville extrêmement sûre et propre.

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de visiter cette ville voici quelques informations et conseils pour organiser et profiter de votre voyage.

japon2

Temple Sensoii

Les meilleures saisons pour visiter Tokyo sont durant le printemps et l’automne. Au printemps, vous pouvez profiter des magnifiques fleurs de cerisiers qui colorent la ville d’un doux pastel (de fin mars à début avril).  A l’automne, les températures restent très agréables et les couleurs des arbres deviennent plus riches et intenses. Tokyo est une ville immense qui requiert du temps pour être appréciée, pour découvrir l’essentiel de la ville il vous faudra bien 4 à 5 jours de visite intense. Si vous pouvez vous le permettre je vous conseille de passer une bonne semaine sur place.

Le plus facile pour visiter la ville est de la visiter par quartier. Tout d’abord parce que chaque quartier est différent mais aussi pour limiter le temps dans les transports en commun.

Tokyo : Traditionnelle et Pittoresque

Asakusa : Populaire pour son temple Sensoji, le quartier d’Asakusa se démarque par son architecture et son caractère authentique. Passez par Nakamise Dori (rue piétonne avec de nombreux magasins) pour arriver au temple. Explorez les alentours pour découvrir la vie locale. Proche du temple se situe Tokyo Skytree, c’est une tour qui offre une vue panoramique de la ville. C’est aussi dans le quartier d’Asakusa que l’on prend le bateau pour une petite croisière dans la ville qui vous amènera directement au parc Hama Rikyu Teien (un des plus beaux de la ville).

Ueno : Le meilleur endroit pour passer un dimanche à Tokyo est sans nul doute dans le parc Ueno. C’est un lieu très fréquenté par les tokyoïtes qui n’hésitent pas au printemps  à faire de grands pique-niques sous les cerisiers. Le marché Ameyoko situé sous le train JR est une bonne occasion de faire une ballade et acheter ou déguster des produits locaux.

A visiter : Musée National de Tokyo.

japon3  japon4

Parc Ueno                                      Takeshita Dori

Yanaka : Ce quartier plus pittoresque qu’Asakusa et bien moins fréquenté, a survécu au séisme de 1923 et aux bombardements de la Seconde Guerre Mondiale. On se retrouve dans un Tokyo du 20e siècle. Le quartier est connu pour son cimetière et son temple Tennoji. Je vous conseille grandement de prendre le temps de le visiter et d’observer la vie qui s’y déroule à un rythme différent.

Tokyo : Temple de la mode

Harajuku : C’est le centre de la culture et de la mode pour les jeunes. Si vous voulez en prendre plein les yeux, remontez Takeshita dori. Cette rue commerciale est exclusivement dédiée à la mode pour les jeunes Tokyoïtes qui y vont pour faire leurs emplettes et aussi pour se montrer. A visiter : Le temple shinto Meiji-Jingu qui se situe à côté de la station de métro Harajuku.

Le quartier est aussi connu pour sa très grande avenue « Omote-Sando » qui abrite les immeubles des plus grandes maisons de luxe dessinées par des architectes de renom. C’est «les Champs-Élysées» de Tokyo.

Ginza : C’est le quartier le plus chic de Tokyo. Shopping, restaurants, galeries d’art rien ne se passe au Japon sans passer par Ginza. A ne pas manquer : Le grand magasin Mistukochi que l’on peut comparer à notre Printemps à Paris. Le plus grand Uniqlo au monde se trouve à Ginza ! Un pur bonheur sur 12 étages.

Shibuya : Avec son passage piéton le plus emprunté au monde, Shibuya quartier branché de Tokyo est une expérience multi sensorielle.

Tokyo : Démesure versus Nature

Shinjuku : Shinjuku est à la fois l’un des plus grands quartiers et l’un des plus animés de Tokyo. C’est un centre d’affaires important, un quartier de gratte-ciel, de grands magasins, de cinémas, de grands hôtels, de bars, de cafés et de restaurants. Faites un tour à la Mairie de Tokyo où vous pouvez gratuitement observer la ville au  45ème étage. Ce qui fait le charme de Shinjuku c’est aussi son magnifique parc (shinjuku- gyoen) sur 58 hectares où cohabitent des jardins de style français, anglais et japonais.

japon5  japon6

Ginza                                          Quartier de Yanaka

Tokyo : Culture manga dans tous ses états

Akihabara : Aussi appelé « Electric Town », Akihabara est le quartier pour tous les fans de manga, de dessins animés, de jeux vidéo et d’électroniques. On peut aussi y trouver des établissements « cosplay »  café où les serveuses sont habillées en personnage de manga ou de dessin animés. N’hésitez pas à rentrer dans les bâtiments pour voir ce qu’il s’y passe.

Tokyo : Capitale culturelle

Roppongi : Le quartier récemment rénové abrite le « Triangle d’Art » constitué du Mori Art Museum situé au 53eme étage de la Mori tower. Faites une pause-café et appréciez une vue splendide de la ville au Mado Lounge (52ème étage). Deuxième étape au Centre National D’art  de Tokyo qui est le plus grand musée du Japon. Enfin terminez par le Musée de Suntory.

Marunouchi : Culturellement riche en histoire ce quartier regroupe le Palais impérial et ses jardins, la fameuse Gare de Tokyo, le Théâtre Impérial ainsi que le Tokyo International Forum. Note : Au sous-sol de la gare se trouve de nombreux restaurants à prix raisonnables et appréciés des locaux. Il suffit de voir là où il y a la queue pour découvrir les bonnes adresses.

Enfin si vous voulez découvrir des lieux inconnus de la capitale accompagné d’un professionnel, je vous recommande de faire un safari avec Monsieur David Michaud  qui est photographe/journaliste et auteur au Japon. Il faut réserver au moins 1 mois à l’avance car les places sont prises d’assaut. Pour plus d’informations : http://www.tokyosafari.com/

Aurélie Marsan (texte et photos)

japon7

Esoteric Travels, agence de voyages à service multilingue

Sanjay Mandaiker, fondateur et directeur de l’agence de voyages « Esoteric Travels »vit en Inde et travaille depuis plus de vingt ans dans le tourisme, organise des voyages à la carte dans toute l’Inde. Il parle le français, l’allemand, le tamoul et l’hindi couramment.

 Sa connaissance du pays, de la mythologie, de son histoire rend possible une immersion dans la culture Indienne et les voyages qu’il accompagne vivants et enrichissants. 
 
Laissez-vous emporter par la magie de l’Inde en choisissant de voyager avec Sanjay.

www.esoterictravels.com

Bénarès : fiche pratique

benares 1On ne peut pas séjourner en Inde sur une grande période sans aller à Bénarès – Varanasi, une ville de l’État indien de l’Uttar Pradesh. Les hindous souhaitent venir y mourir pour en finir avec le cycle infernal des réincarnations et ainsi atteindre le nirvana ! Pour moi, simple visiteuse, je dirais que c’est l’essence même de l’Inde, probablement l’endroit où l’on ressent de plein fouet la puissance de la religion sur le quotidien des indiens. C’est fabuleux et ça bouscule nos certitudes occidentales ! La sensation est extraordinaire et indescriptible

Quelques petits conseils pratiques

L’ambiance est toujours tendue aux alentours des crématoires. Il est absolument interdit de prendre des photos, ce qui peut se comprendre ! Ne vous y risquez pas, vous êtes surveillés et vous vous exposez à de gros problèmes si vous transgressez !

Si vous logez dans la vieille ville au bord du Gange, demandez à l’hôtel où vous serez de venir vous chercher à la gare ou à l’aéroport. Evitez de prendre les rickshaws qui attendent, ils feront tout pour vous proposer un autre hôtel pour lequel ils touchent une commission.benares 2

De jeunes garçons vous proposeront de vous faire visiter la ville, pourquoi pas ? Vous devrez leur donner un pourboire et ils finiront par vous emmener dans le magasin familial.

Une balade en bateau vous coutera 100/150 INR maximum par personne. Négociez pour un groupe.

En journée, pas de problème pour arpenter le dédale des ruelles de la vieille ville. Eviter les ruelles désertes à partir de 22/23 heures.

Quelques hôtels testés

benares 4Hôtel Alka, idéalement placé, la terrasse donne sur le Gange tout près du ghat principal. Les chambres sont très simples, kitsh et mériteraient un bon coup de pinceau. De 1000 rs à 3500 rs ht pour la « plus belle chambre ». Repas veg corrects et occidentalisés.

L’hôtel n’est accessible qu’à pied par les ruelles. Quand vous réservez, précisez l’heure d’arrivée de l’avion, on peut vous envoyer un taxi vous chercher à l’aéroport qui vous laisse à un endroit de la ville. De là, des porteurs de l’hôtel viennent porter vos valises et vous emmènent jusqu’à l’hôtel.

benares 5Ganges view : Petit hotel héritage sur Asi Gath CHAMBRES petites mais agréables avec immense terrasse fleurie donnant sur le fleuve sacré. Excellente cuisine végétarienne

 

benares 6Très chic, le JUKASO situé vers le Ganesh gath, fait partie de la gamme Heritage. On s’y rend en bateau. Il propose toutes les excursions : balade en bateau, visite à pied de la ville et des temples, mosquées…, visite de Sarnath. 9500 roupies la chambre double.

http://www.welcomheritagehotels.in/hotel-overview/jukaso-ganges-varanasi

Bénarès : la perle de l’Inde par Jean-François Vial

benares 8Kashi, Bénarès ou Vârânasî, pas moins de trois noms différents pour cette perle de l’Inde qu’il faut vraiment voir une fois dans sa vie… à moins que vous ne soyez hindou et dans ce cas-là c’est encore mieux d’y aller… une fois mort !! et accompagné de 250Kg de bois de Santal, ainsi vous gagnez un voyage direct vers la Moksha, l’équivalent de notre paradis.

C’est une ville mystique où l’on ne va pas en simple touriste. Je vous déconseille d’ailleurs d’y aller avec des jeunes enfants, non pas pour des questions de sécurité mais pour les mauvaises conditions d’hygiène, les vaches et ce qu’elles laissent derrière elles, le Gange extrêmement pollué, la misère, les mouroirs et les crémations.

Il faut arriver à passer outre cette vision pour comprendre et apprécier cette ville. Il faut se promener le long des ghâts, genre de quais en escaliers qui délimitent des quartiers ; se poser, observer, voir comment la vie s’organise le long du fleuve du matin au soir : les ablutions avec immersions totales en trois fois, ou partielles en faisant couler de l’eau d’une jarre ou de sa bouche (scorbut garanti !), le nettoyage des vêtements, la toilette, le départ des pêcheurs, les offrandes,…

Assister aux ablutions d’un groupe de femmes venant du Rajasthan dans leurs tenues hyper colorées, riant, savonnant, posant délicatement sur l’eau une fleur de lotus avec une petite bougie au beurre, et revenant sur les marches pour se coiffer longuement vous fait oublier le meilleur article de Closer de la saison.

Bien entendu, il faut assister à une crémation et observer tout le rituel qui l’accompagne. Cela commence par une préparation du corps du défunt dans les hauts de la ville, suivi d’une longue descente au travers des petites ruelles porté sur un brancard de bambou par les hommes de la famille ou les amis qui chantent des incantations accompagnées parfois d’un orchestre, puis une immersion du corps dans le Gange et sa préparation sur le bucher. L’heureux élu qui allumera le brasier devra au préalable se raser la tête, se vêtir d’un linge blanc et se purifier également dans le Gange. Les femmes et les enfants de la famille n’ont pas droit à la cérémonie car jugés trop bruyants par leurs pleurs. Il faut respecter ces moments forts et ne pas faire de photos. Observez le commerce du bois qui se fait autour du ghat Manikarnika.

Il faut également assister à la cérémonie qui commence tous les soirs à 18h sur le ghât principal de la ville, Dasashwamedh, donnée en l’honneur du Gange où un ensemble de prêtres déroule un rituel d’offrandes accompagné de chants.

En dehors des bords du Gange, au lever du jour, faites obligatoirement une balade en barque pour faire de belles photos. Perdez-vous dans les ruelles de la vieille ville en faisant attention où vous marchez… En amont du ghât principal, vous apprécierez la vie locale, les petits marchands  quelques boutiques, des pâtisseries et fromages locaux. La partie en aval est plus commerciale et touristique avec de nombreuses boutiques de bijoux, soieries, cuivres où l’on est sans cesse sollicité, limite pénible. C’est le quartier du Chowk. En longeant les ruelles vous arrivez dans le quartier des temples dont le temple d’or.

L’armée y est présente et impossible de rentrer dans ces temples, mais des belles choses sont à voir.

Pour le logement, j’étais dans un hôtel aménagé dans un ancien petit palais sur le ghat de Shivala dans le nord de la ville : Suryauday Haveli, situé dans un quartier calme, chambre propre et belle salle de bain. On peut manger sur place dans la cour intérieure. Tour de bateau offert et cours de yoga à 7h le matin sur la terrasse. J’ai pu apprécier un autre hôtel situé de l’autre côté de la ville, Jukaso Ganges sur le ghat de Bhosle, également très calme et dans un palace encore plus typique.

Enfin, comptez minimum trois jours pour Varanasi car il n’y a pas de vol direct depuis Chennai. Passez par Delhi ou Kolkata.

Jean-François Vial

Voyage au pays des Maharajas

1 Rajahstan A MarsanLe Rajasthan est un État culturellement très riche dont les traditions vous transporteront dans une Inde  d’autrefois. Découvrir le Rajasthan c’est aussi comprendre l’histoire de l’Inde des Maharajas. Le Rajasthan est une région aux mille et une couleurs, de Jaipur à Jodhpur nos cinq sens sont sans cesse stimulés. Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de visiter cette magnifique région voici quelques informations et conseils pour organiser et profiter de votre voyage.

Visiter le Rajasthan demande du temps car les villes sont plutôt éloignées les unes des autres et les routes ne sont pas toujours en bon état. Il est préférable d’avoir  un chauffeur tout au long du voyage. De nombreuses agences basées à Delhi proposent ce genre de services. Si vous n’avez qu’une petite semaine devant vous, visitez en priorité Jaipur, Jodhpur et Udaipur. Si vous prenez quelques jours de plus, je vous conseille vivement de visiter Jaisalmer et d’en profiter pour passer une nuit dans le désert Thar. Il est important de planifier son voyage deux à trois mois à l’avance surtout durant la haute saison (octobre à mars) où les hôtels sont pris d’assaut.

Généralement les hôtels sont très corrects et abordables, si vos moyens vous le permettent vous pouvez passer vos nuits dans un hôtel palace comme au Taj Lake Palace Udaipur où l’on a tourné des scènes du film James Bond Octopussy.  Chaque ville a un palace à visiter, ils sont tous différents et nous apprennent beaucoup sur le style de vie et les coutumes de l’époque. Le Rajasthan, c’est aussi la destination romantique avec ses terrasses sur les toits, ses balades en bateau et sa douceur de vivre. C’est une très belle destination pour les amoureux. D’ailleurs de nombreux Indiens passent leur lune de miel au Rajasthan.

A ne pas manquer :

Jaipur : Le City Palace, Jantar Mantar et Hawa Mahal. A quelques kilomètres de la ville il y a le magnifique Fort Amber avec sa parade d’éléphants. Enfin allez au Peacock Rooftop Restaurant pour savourer un dîner en terrasse.

Jodphur : Le Fort Mehrangarh avec sa vue imprenable sur toute la ville. Pour les aventuriers, promenez-vous dans les vieux quartiers de Jodphur où se trouvent les petites maisons bleues… Superbes photos garanties ! Je recommande d’aller dîner au restaurant « Indique » pour sa vue exceptionnelle sur le fort, la clock tower et l’Umaid Bhawan (il est préférable de faire une réservation).

Udaipur : Le City Palace est grand, il vous faudra plusieurs heures pour tout visiter. Vous pouvez faire une pause détente au Durbar Hall (situé dans le City Palace) qui propose des après-midi thé entre 15h et 17h avec les traditionnels scones anglais avec confiture et crème le tout couronné d’une vue imprenable sur le Lac Pichola.

Le Jagdish temple et le Monsoon Palace (Sajjan Garh) sont aussi à visiter. Si le temps le permet faites un tour en bateau sur le lac Pichola et faites escale au Lake Palace.

Ne manquez surtout pas le spectacle de danse Rajasthani tous les soirs à 19h à Begore-ki-Haveli. Arrivez à l’avance pour profiter  des meilleures places. Enfin, finissez votre séjour avec un diner romantique à l’Ambrai ou au restaurant de l’hôtel Jagat Niwas Palace.

Jaisalmer : Le Fort de Jaisalmer, les temples Jains, Patwa-ki-Haveli et Salim-ki-Haveli. Il n’est pas vraiment nécessaire de choisir un hôtel à l’intérieur du fort car la ville n’est pas très grande et tout est accessible à pied. Par contre, je recommande d’aller voir le coucher de soleil à la terrasse sur le toit de l’hôtel Paradise situé dans le fort.

On ne passe pas par Jaisalmer sans faire un tour dans le désert Thar. Plusieurs choix s’offrent à vous, une journée, une matinée ou une après-midi d’excursion à dos de chameau, vous pouvez aussi passer la nuit dans le désert. L’agence Sahara Travels située juste à côté de la première porte du fort est très réputée pour ses excursions. Si vous n’êtes jamais monté sur un chameau, sachez que le voyage n’est pas sans repos et cela peut être très inconfortable à la longue. Enfin, dans le désert, il fait très chaud le jour et très froid la nuit donc crème solaire, casquette, pulls et vestes sont de mises.2 Raja A Marsan

Bikaner : Si vous faites Jaipur – Jaisalmer en voiture, arrêtez-vous en chemin sur Bikaner pour visiter le fort Junagarh et le fort de Bikaner, cela ne prendra que quelques heures  et cela vous permettra de faire une pause en chemin. De plus il n’y a pas trop de touristes donc c’est très agréable à visiter.

Aurélie Marsan